keyboard_arrow_left À travers le brouillard

Théâtre

À travers le brouillard

Triptyque théâtral

Cie Kokodyniack / Jean-Baptiste Roybon

Dates de spectacle
  • vendredi 15 novembre 2024 / 20h

Durée : environ 2h30, entractes compris

Tarif

Plein tarif : 44.- 34.- 24.-Tarif étudiant + AI : 15.-


Plan de salle >

 
Billetterie

Acheter en ligne

Accessibilité
  • places pour Personnes à Mobilité Réduiteplaces pour Personnes à Mobilité Réduite
  • boucle magnétiqueLa salle dispose d'une boucle magnétique
  • introduction au spectacleProposé avec une introduction au spectacle
  • spectacle avec audiodescriptionspectacle avec audiodescription
  • spectacle proposé avec un surtitrage en français
  • spectacles accessibles aux personnes sourdes et malentendantesspectacle accessible aux personnes sourdes et malentendantes
  • spectacle accessible aux personnes aveugles et malvoyantesspectacle accessible aux personnes aveugles et malvoyantes
Autour du spectacle

Michelle, Francine et Marilyne sont dans le brouillard ; l’une perçoit encore des formes, l’autre n’a jamais entendu et la dernière ne se souvient plus. Avec ce triptyque théâtral, la Cie Kokodyniack poursuit sa quête du réel, cette fois à travers les brouillards au cœur des humains.

La compagnie Kokodyniack travaille sur un théâtre documenté dont la matière première provient d’entretiens. Dans ces trois opus, les personnes racontent les anecdotes de leur quotidien avec un mélange de sourire et de gravité.

Crépuscule explore l’intonation de la voix, le fondement du langage et le son qui devient un guide pour les personnes malvoyantes.
Avec une danseuse, Vibrations part à l’aventure du monde de la gestuelle et des signes et s’interroge sur la façon dont on vit lorsque l’on ne peut plus ni entendre ni parler.
Enfin, dans Dédale, le récit de Marilyne, atteinte d’Alzheimer précoce, alterne entre des moments de contemplation, des moments de tensions et d'angoisse, ainsi que des moments de répétitions, mêlant rires et pleurs. Lorsque la mémoire flanche, est-ce que le mouvement et les sons sont porteurs des traces de la vie oubliée ?
Ces petites histoires forment une seule et même grande histoire. Elles créent du lien, tout en gardant la distance et la pudeur avec lesquelles les gens se racontent.

Médias à télécharger

© Alban Kakulya

© Alban Kakulya

Avec
Aline Papin
Véronique Doleyres
Basile Lambert
Alexis Gfeller (piano, son)
Élodie Aubonnet (danse) 

Conception
Cie Kokodyniack

Mise en scène
Jean-Baptiste Roybon

Vidéo et lumières
Jérôme Vernez 

Production et coproduction
Cie Kokodyniack
Théâtre Benno Besson – Yverdon 

Soutiens
Canton de Vaud (convention)
Ville d'Yverdon-les-Bains
Loterie Romande
Fondation CEPY
Société Suisse des Auteurs
Fondation Michalski

Autour du spectacle

Introduction au spectacle

Introduction au spectacle, présentation de l’oeuvre et de la mise en scène par Jean-Baptiste Roybon.

À 19h, le vendredi 15 novembre, dans la salle.